Parasites du safran

Cultiver le Safran

Les parasites du Safran

Les parasites ennemis du crocus.Attention aux animaux, parasites et autres maladies qui peuvent mettre en péril votre culture.

Les animaux : En hiver, la fleur, tendre et appétissante, fera la convoitise des limaces, des lapins et des chevreuils. Attention aussi à vos bulbes dans les grenier ou caves : les rongeurs comme le mulot n'en feront qu'une bouchée...
Enfin, une safranière n'est pas à l'abri d'un animal beaucoup plus impressionnant : le sanglier. Il peut dévaster une plantation dans son intégralité à lui tout seul.

Les maladies : Le crocus est exposé aux maladies fongiques comme la fusariose et le rhizoctone violet. Les bulbes et les feuilles sont les premiers à en souffrir.
Afin d'éliminer ces maladies, une attention particulière doit être portée sur les bulbes de la plante :
Les bulbes doivent sécher exposés au soleil lors de l'arrachage. Le sol devra être drainant et aéré, favorisant ainsi l'écoulement de l'eau, et résolvant le problème d'humidité néfaste dans ce type de culture.

Ne pas hésitez à arracher les bulbes malades ou mal en point (atteinds de maladie...) afin de ne pas contaminer les autres. Espacer les bulbes de 10 à 15 cm de distance.

Respecter la rotation de culture (voir plus haut).

Mise en garde : ne plantez pas vos pieds de crocus à proximité des pommes de terres, des asperges ou encore de la luzerne.

Si malgrè toutes ces précautions, certains bulbes sont mal en point, ôtez-les immédiatement ou essayez de prodiguer des soins à la plante en les soupoudrant de fongicide à base de thirame, de captane, de folpel ou bien de quinthosène.
Vous trouverez ces produits insecticides dans les bonnes jardineries. Rappel : prenez soin de commencer votre plantation avec des bulbes sain de qualité, comme ceux de la Font Saint Blaise.